Rechercher
  • Do Sophro

6 idées reçues sur le sommeil, par Caroline ROME.

Le sommeil concerne 1/3 de notre vie, et la vigilance les 2/3 restants. Ce n’est pas rien, alors il est important de recadrer quelques notions concernant notre quotidien pour conserver une bonne hygiène du rythme veille/sommeil.

•    "Qui dort dîne !"

Avec la folie des régimes amaigrissants, certains vont se coucher après un repas très léger et même quelquefois sans manger, pensant que le sommeil va permettre de réduire la consommation de calories …  puisque, dans les bras de Morphée, personne ne mange.

C’est l’inverse, celui qui dort doit dîner ! Un écriteau avec cette phrase était en évidence à l’entrée des auberges au Moyen âge pour signaler aux voyageurs voulant y coucher, qu’ils devaient dîner sur place s’ils voulaient y dormir.

Il est important de s’alimenter suffisamment pour préparer le jeûne de la nuit, c’est pourquoi les sucres lents sont recommandés afin de ne pas se réveiller à cause de la faim. Il est préférable de manger comme un roi le matin, comme un prince à midi et comme un mendiant le soir.

•    "Le sommeil d’avant minuit est plus récupérateur"

Si on se couche après minuit c’est risqué, comme pour le carrosse de Cendrillon qui se transforme en citrouille dépassée cette heure fatidique ! Il est juste que sa première moitié de nuit avec les deux premiers cycles de sommeil, est plus riche en sommeil lent profond, et la récupération y est plus importante. Et pourtant si on se couche à 1h du matin, même si son début de nuit est après minuit le sommeil y est davantage ressourçant puisqu’il se situe dans sa première moitié de nuit, sa mi-nuit.

•    "L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt"

Nous sommes programmés génétiquement du soir ou du matin, nous n’y pouvons rien.   Heureusement que l’avenir n’appartient pas qu’aux personnes lève-tôt, ce serait trop injuste pour les autres… Les caractères soir sont aussi des personnes très actives qui peuvent prolonger leur soirée en pleine forme, et ils sont plus adaptables dans les métiers à horaires décalés.

Il est vrai qu’être du matin quand on va travailler tôt permet d’aborder le travail avec bonne humeur, et de commencer la journée plus efficacement.

Pour tous, traîner au lit une fois réveillé est déconseillé, il vaut mieux se lever et s’activer.

L’important est de respecter son rythme et savoir à quel moment l’attention, la concentration est bonne, soit le matin, soit le soir. Quand on est du matin, mieux vaut mettre les rendez-vous importants en début de journée, quand on est du soir, privilégier la fin de journée.

•    "Il faut 7h à 8h de sommeil pour être en forme !"

Napoléon disait : un homme dort 4h, une femme 5h et un idiot 6h… Napoléon s’est trompé sur la classification. C’est encore la programmation génétique qui nous définit, pas en tant qu’homme, femme ou idiot, mais petit ou gros dormeur. Nous avons un gène Clock qui a été mis en évidence avec des croisements de souris de même tendance, les petites dormeuses entre elles, et idem pour les grosses dormeuses. Chaque catégorie a accentué son caractère petit ou gros dormeur.

7h à 8h est la moyenne nationale, et correspond au besoin de la plupart d’entre nous. Si c’est notre besoin, c’est ce qu’il nous faut pour être en forme. Vouloir réduire son sommeil pour avoir plus de temps est dangereux pour la santé. Les dernières études montrent que 6h de sommeil par nuit est le minimum.

•    "Terminer la douche par du froid, ça réveille !"

Au contraire, le refroidissement favorise le sommeil puisque la température centrale de notre corps doit diminuer pour favoriser l’endormissement. Une chambre aérée et une douche tiède sont plus adaptées le soir.

La douche chaude le matin aide à l’éveil. En voiture, éviter d’ouvrir en grand la fenêtre en cas de somnolence pour s’éveiller, si ce n’est juste pour renouveler l’air de la cabine. Ne pas se refroidir est important pour stimuler la vigilance.  

•    "Un Mars et ça repart !"

Faux, ça ne repart pas. En cas de coup de barre le réflexe est de prendre une barre sucrée pour redonner de l’énergie, mais le sucre est un inducteur de sommeil (en grande quantité il sera excitant), et au moment de la baisse de tonus en prendre ne fera qu’accentuer le manque de tonus. Les protéines sont à privilégier pour stimuler l’éveil.

L’impulsion de sucre peut être un allié au moment des éveils intra-sommeil (en plein milieu de la nuit), favorisant le ré-endormissement. Comme ce n’est pas bon pour les dents, il est conseillé d’opter pour la pomme.

Les croyances ainsi réajustées vont permettre de retrouver un équilibre des rythmes au quotidien. Le sommeil permet de récupérer physiquement, psychiquement, nerveusement et intellectuellement, c’est une fonction naturelle essentielle à la vie, le conserver ou le retrouver est fondamental.

Auteure : Caroline Rome - Sophrologue et spécialisée dans l'étude du sommeil. Consultante formatrice dans le domaine de la santé et du bien-être personnel.

0661994821

15 Rue Carnot
Maurecourt, 78780
France

  • https://www.linkedin.com/in/sophie-m

©2019 by Do Sophro. Proudly created with Wix.com